Découvrez SUCHO : Sauver le patrimoine culturel ukrainien en ligne

Pour l’article de cette semaine et alors que l'Ukraine est toujours envahie, les partenaires de WE-Hope vous partagent une initiative : SUCHO - Saving Ukrainian Cultural Heritage Online (SUCHO).



Comme dans tout conflit, la culture et le patrimoine culturel sont une cible. En Ukraine, le tableau est affligeant.

Depuis le début du conflit en février 2022, plusieurs institutions culturelles ont été détruites par les troupes russes (par exemple le théâtre régional Donestk de Mariupol). Selon une vérification effectuée par l'UNESCO en mai, 127 sites, dont 15 monuments, 11 musées et 54 édifices religieux, ont été endommagés ou détruits.


Dans le but de protéger et d'archiver les sites à risque, plusieurs professionnels se sont réunis pour créer l'initiative "SUCHO". Cette initiative est coordonnée par l'Université de Stanford, l'Université de Tufts et le Centre autrichien pour les humanités numériques et le patrimoine culturel. Elle est composée de plus de 1300 professionnels du patrimoine culturel, chercheurs et programmeurs. Le pays étant actuellement attaqué, son objectif est d'identifier, de classer et d'archiver les sites, les contenus et les données à risque dans les organisations du patrimoine culturel ukrainien.

SUCHO utilise une combinaison de technologies pour explorer et archiver les sites et le contenu, notamment la Wayback Machine d'Internet Archive et le robot d'exploration Browsertrix.

Jusqu'à présent, SUCHO a sauvegardé plus de 40 To de documents numérisés, d'œuvres d'art et de nombreux autres matériaux numériques provenant de plus de 4 500 sites web de musées, bibliothèques et archives ukrainiens.