Coup de projecteur : L’association caritative « Kent Refugee Action Network »

Le projet WE-Hope est ravi de commencer avec l’association caritative “Kent Refugee Action Network » (KRAN). Fondée en 2003, KRAN est une organisation de soutien aux réfugiés extrêmement importante, étant donné que le Kent est le premier endroit au Royaume-Uni où la plupart des réfugiés arrivent, sur la côte sud-est, où la plupart des routes terrestres, ferroviaires et maritimes rejoignent l’Europe continentale.



KRAN a été en première ligne pour résister à l’‘environnement hostile’ que le gouvernement actuel du Royaume-Uni a délibérément encouragé. Les bénévoles du KRAN travaillent dur pour accueillir les réfugiés à leur arrivée et leur fournir un éventail de conseils et soutiens. KRAB a produit une vidéo inspirante sur le thème de Noël pour la Journée internationale des migrants 2020, qui a été très populaire sur les réseaux sociaux ( voir la vidéo ici ).


KRAN est particulièrement investi dans l’aide envers les jeunes réfugiés. L’une des bénévoles, Vicky, racontait:


« Je ne pouvais pas cuisiner, réguler mes émotions et je n’avais aucune idée de comment prendre soin de moi – comme la plupart de mes amis âgés de 15 ans. Le groupe d’adolescents que j’ai eu le plaisir de rencontrer au Kent Refugee Action Network (KRAN) ne ressemblait donc à aucun des groupes d’adolescents que j’avais pu rencontrer jusque-là. La plupart de ces jeunes personnes avait fui des dangers extrêmes, fait des voyages périlleux, terrifiants et vécu des horreurs inimaginables. Ils avaient 16 ans et déjà subi plus de traumatismes durant leur courte vie que la plupart d’entre nous n’en subirons jamais. Mais quand je les ai rejoint au centre du KRAN de Folkestone, ils avaient une caractéristique rare pour un adolescent – la volonté désespérée de travailler et d’apprendre. »

'They are my saviours' Inside Kent Refugee Action Network", KentLive News


KRAN est également une organisation majeure de plaidoyer pour les droits des réfugiés. Par exemple, elle a récemment mené la campagne pour fermer Napier Barracks, un ancient établissement militaire, où les réfugiés étaient logés dans des conditions inhumaines, où il leur était impossible de se protéger contre le COVID et privés du soutien auquel ils avaient droit.


La coordinatrice du projet WE-Hope, Heather Hughes, a récemment rencontré la présidente (CEO) Dr Razia Shariff et le membre du personnel Fawzia Worsley, pour discuter comment se soutenir les unes les autres. Par conséquent, KRAN a accepté d’aider à collecter des témoignages oraux ; et des possibilités de travailler ensemble lorsque notre merveilleuse vision moderne de la cantastoria sera disponible au public, et pour une mise en réseau à échelle européenne en suite du projet WE-Hope.


Canterbury, dans le Kent, où le KRAN est implanté, sera l’une des escales d’Amal, la poupée réfugiée Syrienne, qui commencera bientôt son voyage depuis la frontière turco-syrienne jusqu’au Royaume-Uni, en soutien aux réfugiés. Une initiative de Good Chance, qui a commencé dans les camps de réfugiés de Calais. Amal est une marionette plus grande que nature, créé par la fameuse Handspring Puppet Company d’origine Sud-Africaine.


Des organisations culturelles à travers toute l’Europe ont coopéré pour rendre le voyage d’Amal possible ; nous espérons que ceux qui liront cet article s’inscriront pour soutenir le projet et souhaiter le meilleur à Amal et ses compagnons. WE-Hope suivra bien sûr les progrès d’Amal et lui offrira tout le soutien possible. Nous avons hâte de l’accueillir, car elle visitera tous les pays participant au projet WE-Hope : la Grèce, l’Italie, la France et le Royaume-Uni.


Cet article a été écrit par Heather Hughes,

de l’Université de Lincoln, coordinatrice du projet WE-Hope.


Photo : Katie Moum via Unsplash.