Le kit pédagogique WE-Hope arrive bientôt !

Traduire un projet complexe comme WE-Hope en une ressource pédagogique n'est pas chose aisée. Le principal défi que nous nous sommes fixé était de mettre en valeur les témoignages recueillis et de les associer au concept de Cantastorie. Notre objectif est d'offrir un aperçu de parcours de vies, à travers un itinéraire qui accompagne l'utilisateur dans la découverte de ce que signifie émigrer de son propre pays et chercher refuge en Europe.


Afin de donner une idée de cette complexité, nous avons décidé de montrer les coulisses de la conception d'une ressource pédagogique. Notre intention n'est pas d'offrir un compendium des migrations en Europe, mais plutôt une collection de suggestions tirées de la vie des gens, qui peuvent être utilisées par les étudiants afin de devenir eux-mêmes des conteurs d'histoires, qui font passer et transmettent, qui réinventent et élaborent de nouvelles façons de raconter les migrations et leur complexité.


Les témoignages sont au cœur de la ressource pédagogique. Les histoires personnelles des nombreuses personnes qui nous ont raconté leurs expériences nous ont donné de multiples idées pour enseigner et développer des actions créatives. Cependant, la grande diversité des sujets pouvant être abordés nous a obligés à faire une sélection des contenus. Alors, comment choisir parmi la multitude de témoignages ? Quels sont les thèmes à privilégier lors de l'élaboration de contenus destinés aux élèves ? Partant de ces questions, nous avons été guidés par Laura Morelli à travers une vive séance de brainstorming - sur laquelle vous pouvez lire un peu plus ici - qui a permis de lancer une cascade de mots-clés, que nous avons essayé de regrouper au mieux en macro-catégories, non sans quelques difficultés.


Ces catégories thématiques ont été transformées, grâce à une suggestion de Heather Hughes, en un parcours narratif prenant la forme d'un parcours. Nous commençons par les causes qui poussent les gens à abandonner leur maison, leur famille et leurs affects pour se lancer dans un voyage risqué et potentiellement mortel. Nous nous plongeons dans le parcours de ces personnes, en suivant leurs pas, en restant en contact avec leurs peurs et en nous mesurant au poids de ces épreuves brutales. Nous nous arrêtons ensuite sur les frontières, réelles ou perçues. Nous traitons du choc culturel, de la vie dans les camps de réfugiés et les centres d'accueil, de l'impact de la bureaucratie sur les demandes l'asile. Nous ne négligeons pas la volonté et le désir, exprimés dans nos témoignages, de s'impliquer, de participer, de se reconstruire et peut-être de se réinventer, avec tous les efforts que cela demande. Nous ne négligeons pas non plus l’image de l'Europe, avant et après le parcours migratoire, mise en évidence par les réfugiés, les travailleurs et les militants sur la question cruciale du "système d'accueil" européen. Enfin, nous parlons de l'espoir pour l'avenir, qui est le principal message de ce projet.


Dans le cadre de ce parcours, nous avons donc identifié et transcrit de nombreux extraits d'interviews de quelques minutes, qui offrent des idées pour de nombreuses activités didactiques, pour la discussion et, surtout, pour la réutilisation créative. Chaque section, en effet, est accompagnée d'idées pour l'utilisation didactique et créative des témoignages, de manière à soutenir les enseignants, les éducateurs et les animateurs pour une appropriation concrète. On y trouve des activités de débat et de discussion collective, mais aussi des activités sur l’engagement, l'empathie, la création littéraire, artistique et musicale, ainsi que des pistes pour des actions concrètes de soutien.


Du point de vue de Lapsus, outre la sélection d'un contenu aussi stimulant, l'une des plus grandes difficultés a été de trouver un équilibre entre une transcription littérale des entretiens, qui permet de rester fidèle à la parole telle qu'elle a été exprimée, et la nécessaire simplification qu'exige une ressource pédagogique. En effet, il y a des expressions qui fonctionnent à l’oral, mais qui sont difficiles à lire à l’écrit, ou de petites fautes de langage, peut-être dues à une méconnaissance de la langue d'adoption, qui nous donnent une image beaucoup plus complexe de la difficulté d'expression de nos interlocuteurs, mais qui, à l'écrit, ne facilitent pas la compréhension du contenu. Pour cette raison, chaque transcription sera accompagnée d'une référence au clip original, comme nous l'avons fait pour la ressource pédagogique "Why do they bomb us ? / Perché do they bomb us ?", afin que vous puissiez écouter directement les témoignages, même dans une version plus longue.


Nous sommes actuellement en train de finaliser cette ressource pédagogique, qui sera bientôt disponible gratuitement pour tous !


Credit: Jcomp