Le rôle de NTUA dans WE-Hope

Le laboratoire Artificial Intelligence and Learning Systems (AILS) de l’Université Nationale Technologique d’Athènes (NTUA) est un acteur technologique clé dans le développement d'Europeana, la bibliothèque numérique européenne, depuis 2007.


Nous avons développé le système MINT qui a été utilisé par Europeana et un grand nombre d’autres projets européens pour l’interopérabilité des métadonnées, et qui a été sélectionné en 2011 comme l'un des six sprints bêta par la Digital Public Library of America. De plus, nous avons développé le système WITH pour la culture et la créativité, qui facilite la découverte intelligente et l'agrégation de contenu culturel, l'enrichissement de contenu sémantique et offre aux utilisateurs la possibilité de réutiliser le contenu, de générer des collections personnelles, des expositions et des histoires. Nous avons mené des recherches sur l'interopérabilité sémantique (modélisation automatique des métadonnées, utilisation des termes et ontologies des thésaurus), sur l'analyse des big data (analyse et extraction de données utiles à partir de données non structurées) et sur l'interaction homme-machine (services de navigation et de recherche personnalisés, présentation des données , jeux).


Pendant toutes ces années, nous avons eu une interaction continue avec la communauté du patrimoine culturel. Nous avons développé une étroite collaboration avec un grand nombre d'organisations liées au patrimoine culturel, notamment des musées, des bibliothèques, des archives, des galeries et des archives audiovisuelles, ainsi que des agrégateurs de contenus thématiques sur la mode, la photographie et les arts du spectacle. De plus, nous avons été impliqués dans l'organisation de nombreux événements, y compris des activités de crowdsourcing, en interaction avec des artistes, des créateurs, des experts, des chercheurs, des universitaires, des migrants mais également des publics du patrimoine culturel plus jeunes et plus âgés.



We-Hope est un moyen d'étendre ces interactions, à travers l'agrégation et la diffusion de souvenirs, de pensées, de peurs et d'espoirs de personnes qui ont vécu des périodes difficiles.

Cela renvoie à la fois au passé, en particulier lié à la seconde guerre mondiale, mais aussi à la période actuelle, où des populations entières doivent abandonner leurs maisons en raison des guerres locales et devenir des immigrants, ou lorsque d'autres raisons externes, telles que la pandémie de Covid-19 actuelle change l'attitude et la façon de vivre des gens partout en Europe et dans le monde.


Dans le projet We-Hope, AILS of NTUA est responsable de l'infrastructure technique du projet, y compris la gestion du contenu et l'interopérabilité des métadonnées, afin d'assurer une large diffusion des développements du projet via Europeana et d'autres mécanismes de recherche. Nous collaborons étroitement avec des partenaires effectuant l'agrégation et la génération de contenu, en Grèce, en Italie, au Royaume-Uni et généralement en Europe, afin que nous puissions :

  • Concevoir les meilleurs moyens de faciliter l'accès à ce contenu;

  • Faciliter sa réutilisation créative;

  • Permettre aux publics européens et autres de comprendre plus facilement les effets connexes sur la culture et les comportements des gens;

  • Aider les personnes désespérées à voir comment un avenir meilleur a été obtenu dans le passé dans des situations similaires, ou à voir comment d'autres personnes font face à de tels cas, en espérant que cela les aidera à trouver le pouvoir de surmonter les difficultés.